Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Patrimoine 17, Agence immobilière PARIS 75017

L'actualité de CENTURY 21 Patrimoine 17

Nos rues ont une histoire de la rue des Moines à Paris 17ème

Publiée le 08/12/2015

Sur le tracé d’un chemin séculaire.

D’une longueur de 810 mètres, la rue des Moines commence aux places Charles Fillion (conseiller municipal) et du Docteur Félix Lobligeois (ancien vice-président du conseil municipal) pour finir rue de La Jonquière (Jacques de Taffanel, marquis de La Jonquière, gouverneur du Canada). Autrefois voie de la commune des Batignolles qui fut annexée par Paris lors de la création des huit nouveaux arrondissements en 1860, la rue des Moines reprend le tracé du séculaire chemin des Moines dont on connaissait déjà l’existence au début du XVIIIe siècle entre le chemin des Bœufs (l’actuelle rue de la Jonquière) et la place de Lévis.

 

Le moine est, à l’origine, un homme seul.

Il semblerait que cette appellation (qui fait référence aux moines de Saint-Denis) fut donnée en 1843 par opposition à la rue des Dames, située non loin de là, qui rappelle la présence de religieuses à l’abbaye de Montmartre. D’un point de vue étymologique, le vocable moine est emprunté au latin monachus  (du grec monachos – qui vit seul) qui désigne un anachorète ou, plus simplement, un ermite. Une origine que l’on retrouve dans le terme monastère qui indiquait un ermitage. Mais si le sens premier du mot veut que le moine soit un religieux retiré du monde, il a été rapidement étendu aux cénobites qui vivent en communauté.

 

Le saviez-vous ?

La rue des Moines dépend de deux quartiers administratifs du 17e arrondissement : Épinettes (une dénomination apparue à la fin du XVIIe siècle) qui tient son nom d’un hameau sur lequel était probablement cultivé un vignoble (l’épinette est un cépage à raisins blancs). Batignolles, un ancien village rattaché à Clichy dont l’étymologie reste inconnue (peut-être une petite bastide ?). Un secteur qui n’était encore qu’agricole au XIXe siècle, et se lotit peu à peu d’entrepôts, de manufactures et de cabarets, ces derniers formant l’essentiel du hameau de Monceaux.

 

Les chiffres de l’immobilier* -  Quartier de la rue des Moines à Paris (75017)

Logements sociaux : 4 %

Propriétaires : 38 %

Logements vacants : 9 %

Logements inférieurs à 40 m² : 53 %

Age moyen de la population : 38 ans

Enfants/adolescents : 17 %

Retraités : 14 %

Cadres : 69 %

 

*Source : kelquartier.com

Notre actualité